En Suède, des millions de données confidentielles ont été compromises

L’histoire remonte à 2015 : à l’époque, la Swedish Transport Agency fait appel à IBM pour gérer ses bases de données et son réseau. La STA  charge alors tout le contenu de ses bases de données sur les serveurs Cloud d’IBM, lesquelles contiennent des informations sur les véhicules des Suédois, qu’il s’agisse de particuliers, d’officiers de police, de militaires ou même… de personnes bénéficiant d’un programme de protection des témoins. L’agence de transport envoie finalement par mail toute la base de données dans des messages adressés à des spécialistes du marketing. Et le problème, c’est que les messages en question sont envoyés en clair, sans aucun chiffrement.


// Articles relayés récemment