Cyberattaque WannaCry : un premier bilan aussi impressionnant, qu’inquiétant

150 pays ont été touchés et dans la majorité d’entre eux, c’est le branle-bas de combat, des réunions de crise ont été organisées en urgence, car WannaCry aura démontré que l’ensemble des systèmes informatiques peuvent être vulnérables au niveau mondial. Les trois coupables dans cette cyberattaque massive, en dehors des pirates, sont : la négligence des entreprises à sécuriser leur parc informatique, l’irresponsabilité de la NSA à avoir dissimulé de nombreuses années une faille de sécurité et l’inconscience d’un groupe de hackers ayant publié l’existence de cette vulnérabilité pour un peu de buzz, laissant des centaines de milliers d’entreprises dans le désarroi du jour au lendemain, face à des pirates de mieux en mieux armés pour exploiter les failles rapidement et massivement.


// Articles relayés récemment